Entretien et anamnèse

//Entretien et anamnèse

Entretien et anamnèse

(Last Updated On: 23 juillet 2019)

Comme dans tout bilan, l’échange avec le patient est très important : il permet d’une part de caractériser les gênes occasionnées par la PFP, et d’autre part d’avoir un aperçu du retentissement psychologique de la paralysie en vie quotidienne.


A. Contexte
 

Outre les éléments d’anamnèse classiques, on cherchera à récupérer des informations sur la PFP elle-même et tout le contexte dans lequel elle se manifeste :

  • Date d’apparition
  • Diagnostic étiologique, circonstances d’apparition
  • Episode unique ou récidive (PFP femme enceinte, syndromes spécifiques)
  • Troubles associés : gêne oculaire, troubles de mastication/déglutition, difficultés articulatoires, sensations subjectives, perte de la sensibilité…
  • Traitements suivis et à venir : médicaments, chirurgies, suivi ophtalmologique,… 

B. Sensibilité 

L’orthophoniste cherchera à savoir si la PFP a entraîné une atteinte des différents sens que sont la vue, l’audition, le goût, le toucher, l’odorat.

Il est en outre intéressant de recueillir la présence de sensations particulières et de les analyser (fréquence, localisation, contexte précis tel que le froid).

Ces sensations peuvent être le signe d’une récupération nerveuse en cas de picotements : c’est le passage de l’influx nerveux qui est ressenti. Mais elles peuvent également marquer l’arrivée d’une spasticité musculaire en cas de raideurs ou de douleurs installées et sont donc à surveiller.

C. Sécrétions 

La présence d’une hypo ou d’une hypersécrétion au niveau lacrymal, salivaire et nasal est à rechercher.

D. Retentissement psychologique 

Un temps d’échange libre est important pour laisser le patient discuter tout en observant ses comportements de communication. On cherchera à en savoir plus sur :

  • Acceptation/refus du miroir
  • Perte d’appétence à la communication
  • Environnement social :  peut être aidé par des personnes proches?
  • Isolement social volontaire ou subi : de quelle importance, avec quelles personnes, dans quel contexte

Il est également important de connaître les ressources mentales du patient, savoir comment il gère la relation à l’autre : est-il capable de répondre aux remarques désagréables, y a-t-il des comportements qu’il ne peut supporter ?

Des échelles de qualité de vie peuvent parfois aider à cibler l’impact concret de la PFP et repérer d’éventuels impacts psycho-sociaux qui peuvent amener à suggérer un suivi psychologique.

Une étude récente a mis en évidence au sein d’une large cohorte (920 patients) une corrélation entre le degré de sévérité de la PF et la qualité de vie de la personne mais d’autres facteurs impactent également cette qualité de vie (Tavares-Brito et al., 2019). 

Quelques mentions d’échelles (cliquer sur les noms en noir) :

Short Form 36(1992) 
Facial Disability Index (en anglais) (1995)
Facial Clinimetric Evaluation Scale (FaCE, non traduit, pas de lien téléchargeable trouvé) (2001) : Article sur la validation de l’échelle  
Echelle de Qualité de Vie (EQV, sujet de Mémoire en Orthophonie par M. Quero et L. Point, 2014)

Elles peuvent être intéressantes pour libérer la parole du patient au cours de la rééducation et l’aider dans ce sens.

Gardons également en tête que la motivation du patient est décisive dans sa rééducation et sa récupération aussi il convient de s’assurer de son investissement en l’informant de son rôle d’acteur principal.

SOURCES

  • Ho, A.L., Scott, A.M., Klassen, A.F., Cano, S.J., Pusic, A.L., Van Laeken, N. (2012). Measuring quality of life and patient satisfaction in facial paralysis patients : a systematic review of patient-reported outcomes measures. Plastic and Reconstruction Surgery, 130(1), 91-9.
  • Kleiss, I., Beurskens, C., Stalmeier, P., Ingels, K., Marres, H. (2015). Quality of life assessment in facial palsy : validation of the Dutch Facial Clinimetric Evaluation Scale. European Archives of Oto-Rhino-Laryngology, 272(8), 2055-2061.
  • Lambert-Prou, MP. (2013).  MONALYSI FACIAL : Manuel Orthophonique d’aNAlyse de la paraLYSIe FACIALe périphérique. Document inédit, présenté en cours au centre de formation orthophonique de Caen.
  • VanSwearingen, J.M., Brach, J.S. (1996). The Facial Disability Index : reliability and validity of a disability assessment instrument for disorders of the facial neuromuscular system. Physical Therapy, 76(12), 1288-1298.
  • Tavares-Brito, J., van Deen, M.M., Dusseldorp, J.R., Bahmad, F., Hadlock, T.A. (2019). Facial Palsy‐Specific Quality of Life in 920 Patients: Correlation With Clinician‐Graded Severity and Predicting Factors. The Larngoscope, 129(1), 100-104.
  • Ware, J.E. Jr., Sherbourne C.D. (1992). The MOS 36-tem short-form health survey (SF-36). I. Conceptual framework and item selection. Medical Care30(6), 473-83.
By |2019-07-23T15:49:19+02:00janvier 16th, 2018|Information professionnelle|0 Comments

About the Author:

Admin
Ortho-PFP est un site créé dans le cadre du Mémoire de fin d'étude d'orthophonie (Caen, 2018) par Orane Ducoudray sous l'encadrement de Madame Marie-Pascale Lambert-Prou, orthophoniste. Réalisé avec l'aide de Dorian Kerberenes. Le contenu se veut uniquement informatif, aucune publicité n'est diffusée au sein du site. Nous attestons de l'absence de liens d'intérêt. Le site ne fait l'objet d'aucun financement extérieur.

Leave A Comment