Examen fonctionnel

Examen fonctionnel

(Last Updated On: 23 juillet 2019)

A. L’articulation 

Les altérations articulatoires sont principalement dues à l’impact de la paralysie sur l’articulateur labial, ce qui provoque (Hebting et Ferrand, 2015) :

  • la modification du  timbre vocalique des voyelles labialisées.
  • la non occlusion des occlusives bilabiales
  • le manque de tenue des constrictives labiales et labio-dentales

On commencera par apprécier l’intelligibilité globale de la parole, afin de relever les altérations spécifiques des phonèmes. Si l’intelligibilité globale est rarement mise en jeu dans le cadre des PFP (excepté pour les diplégies faciales), la réalisation de certains phonèmes est fréquemment impactée. La sévérité des altérations articulatoires est en corrélation avec le degré de gravité de la PFP.

Un enregistrement audio ou vidéo peut être utile.

En plus du discours spontané en conversation, une ou des épreuves de lecture peuvent être proposées au patient :

Lecture de mots  avec la présence de tous les phonèmes existants ainsi que toutes les structures syllabiques possibles (CV, VC, CVC, VCV).

Lecture de textes avec contenu informatif et contenu émotionnel

Les phonèmes les plus touchés en cas de lésion du nerf facial sont ceux qui mobilisent les lèvres (qui manquent de force) et la joue (qui se gonfle sur les occlusives) :

Consonnes :

  • Bilabiales : p b m
  • Labiodentales : f v 
  • Lèvres arrondies : ch j

Voyelles :

  • Etirées : i é in
  • Arrondies : o on u eu ou w


Pour chacun des phonèmes, il convient de relever la qualité phonétique mais aussi d’observer la réalisation et le tonus du mouvement (aspect plus esthétique en raison de l’asymétrie).

La présence de syncinésies éventuelles sur d’autres endroits du visage est à surveiller de près.

Une altération d’autres phonèmes, au niveau lingual et vélaire implique une atteinte autre que celle du nerf facial et nécessite un bilan plus complet d’articulation.

Une altération de la prosodie dans le cas des PFP n’entrave pas l’intelligibilité mais peut être observée dans les cas les plus sévères en situation de lecture. Elle est à mettre en lien avec des difficultés liées à la déglutition : le patient peine à synchroniser débit, pause et déglutition salivaire.

Matériel utilisable :

  • La MBLF 
  • Le dynamomètre
  • Le MONALYSI FACIAL
  • La batterie d’évaluation clinique de la dysarthie (épreuve d’intelligibilité)


⇒ Voir rubrique Examen de la face pour une rapide présentation de ces outils.

 

B. La déglutition 

L’évaluation peut être réalisée au cours de l’entretien et lors d’un examen spécifique.

Au niveau de la mise en bouche :

  • Préhension labiale
  • Continence labiale


Au niveau de la mastication :

  • Morsures (lèvres, joues, langue)
  • Stagnations (localisation)
  • Bavage
  • Difficultés à former le bol alimentaire
  • Côté préférentiel (avant la PF et maintenant)


Au niveau du temps réflexe de la déglutition (troubles observables en cas d’atteinte associée au nerf VII, tel que dans les cas de syndrome de Moebius) :

  • Reflux nasal
  • Fausses routes (avant/pendant/après le déclenchement du réflexe)
  • Déglutition bruyante

La mobilisation des muscles des lèvres est à surveiller de près dans cette situation car elle peut déclencher des syncinésies sur l’oeil principalement.

C. La respiration nasale 

On observera s’il y a un accolement de l’aile du nez sur demande d’inspiration forcée. Si tel est le cas, on peut présumer une mauvaise aération nasale et un défaut d’évacuation des impuretés.

SOURCES

  • Diels, HJ., Combs, D. (1997). Neuromuscular retraining for facial paralysis. Otolaryngologic Clinic of North America, 30(5), 727-743.
  • Gatignol, P., Lannadère, E., Bernat, I., Tankéré, F., Lamas, G. (2011). Bénéfices de la rééducation d’une paralysie faciale périphérique. Revue Médicale Suisse 311(35), 1908–1913.
  • Gatignol, P., Lamas, G. (2004). Paralysies faciales (p.31-42). Paris, France : Solal.
  • Hebting, J.M. & Ferrand, G. (2015). Kinésithérapie de la face, du crâne et du cou. Issy-les-Moulineaux, France  : Elsevier Masson.
  • Lambert-Prou, MP. (2013).  Manuel Orthophonique d’aNAlyse de la paraLYSIe FACIALe périphérique. Document inédit.
  • Lannadère, E. Gatignol, P. (2011). Prise en charge des paralysies faciales périphériques. Les entretiens de Bichat 2011, 79-93.
  • Lannadère, E., Gatignol, P., Picard, D. (2016). Principes de rééducation d’une paralysie faciale périphérique. Les monographies Amplifon, 60 (Réhabilitation de la face paralysée), 89-114.
  • Martin, F., Couture, G., Eyoum, I. (1997). Les fonctions de la face. Isbergues, France : Ortho éditions.
  • Op de Beek, P. (1995). Les paralysies faciales périphériques Aspects théoriques et pratiques. Glossa n°43, 14-25.
By |2019-07-23T15:57:20+02:00janvier 16th, 2018|Information professionnelle|0 Comments

About the Author:

Admin
Ortho-PFP est un site créé dans le cadre du Mémoire de fin d'étude d'orthophonie (Caen, 2018) par Orane Ducoudray sous l'encadrement de Madame Marie-Pascale Lambert-Prou, orthophoniste. Réalisé avec l'aide de Dorian Kerberenes. Le contenu se veut uniquement informatif, aucune publicité n'est diffusée au sein du site. Nous attestons de l'absence de liens d'intérêt. Le site ne fait l'objet d'aucun financement extérieur.

Leave A Comment